Caranval 2017 - Cayenne

Publié le par anne & daniel

Caranval 2017 - Cayenne

Le carnaval cette année se déroulera du 08 janvier au 1er mars presque 2 mois de liesse.

Unique en son genre, le carnaval de Guyane est le plus long du monde !

La fête commence, début janvier, pour se terminer entre février et mars. Né du choc de deux cultures, le carnaval conjugue passé et présent. Laissez-vous entraîner dans les rues aux rythmes endiablés des orchestres carnavalesques.

Période de liesse populaire à vivre et à découvrir, cette manifestation séculaire enchante toutes les générations par ses multiples formes.

Connaître son organisation, ses rites, ses costumes permet de découvrir un pan riche de la culture guyanaise.

A l’image de sa population diverse et une expérience humaine pleine d'émotions.

Un peu d'histoire :

La normalisation du  carnaval guyanais fut reconnue officiellement par un arrêté du 22 janvier 1885 signé par le premier élu de Cayenne, Alexandre Franconie. De là se sont mis en place tous les éléments qui gravitent autour de cette fête incontournable.

A Cayenne, tous les ans au mois de janvier le Carnaval est l’affaire de tous. Dès le premier week-end de l’année, à l’épiphanie, commence le carnaval qui va durer jusqu’au Mercredi des Cendres, six à dix semaines après.

Durant  ce temps, le roi VAVAL  aura les clés de la ville. Bals et musique alors partout se déchaînent. Ce carnaval se déroule à Cayenne autant  dans les « dancings » que dans les rues. Aujourd’hui renommé et reconnu du monde entier, il est le résultat d’un cheminement, de transformations et d’apports étrangers sans cesse renouvelés même si les fondamentaux sont toujours présents. La particularité qui caractérise le carnaval de Cayenne est sa durée. C’est l’un des seuls qui tienne la population en haleine pendant presque  deux mois. Chaque année, les organisations de ce carnaval unique s’ingénient à présenter l’arrivée du roi VAVAL, pour l’ouverture de la fête ; le premier dimanche de carnaval, afin de créer la surprise et la joie chez les carnavaliers.

Tout au long de ce carnaval à Cayenne le samedi soir, c’est le temps des bals parés-masqués du traditionnels carnaval cayennais, qui se singularise par la musique et les chansons qui racontent les  histoires de la vie quotidienne. Le bal paré-masqué a été institutionnalisé en Guyane au début du 20ème siècle. Cette manifestation se déroule le samedi soir pendant la période carnavalesque et se caractérise par l’intervention du Touloulou qui invite le cavalier à danser au Soleil Levant dit chez « Nana » et chez Polina.
C’est autour du touloulou que s’est bâti tout l’environnement du bal paré-masqué qui a pris ces dernières années une dimension sociale et économique car c’est un évènement majeur et unique dans le bassin caribéen et sur le continent américain.

 

Un autre attrait de ce carnaval est la grande diversité des costumes. Les déguisements sont multiples lors des défilés du dimanche après-midi et répondent à une tradition bien inscrite dans les moeurs. Le dimanche, en effet, dés 16 heures les groupes sortent et animent les rues de la ville jusqu’au soir. Tout au long des défilés du carnaval, on peut voir les Nègres-Marrons, figures incontournables du carnaval de Cayenne. Les noirs marrons sont des personnes à demi-nues dont le corps entier est enduit de poudre de charbon et d’huile végétale.
Plusieurs personnages sont incontournables : LADJABLÈS, DJAB ROUJ, LA KAROLÍN, DJAB DAN BWÈT, BÉF VÒLÒ BÉF, ANGLĒ BANNANN, SOUSOURI, LA BALAYEUSE DES RUES, LE VIDANGEUR, LES COUPEUSES DE CANNES, BOBI, ZONBI BARÉYO, LANMO, JÉ FARIN, LE TOULOULOU.

Caranval 2017 - Cayenne

Commenter cet article